Volley N3 : Cadalen remporte le match des « petits clubs »

L’équipe féminine de volley de Cadalen, bien que contrariée lors des deux premiers sets, remporte 3 sets à 0, le match des « petits clubs »

Cadalen ? Un petit village de 1500 habitants, dans la campagne verdoyante à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest d’Albi, et qui a la particularité d’avoir une équipe de volley féminin de niveau national, aujourd’hui en Nationale 3, mais qui a joué jusqu’en Nationale 2. Un club structuré, source d’inspiration pour l’ESBDG ?  Oui, on peut jouer au volley à un bon niveau national et conserver ses racines rurales et l’esprit familial qui va avec.

Les volleyeuses de Bournos-Doumy-Garlède, moins de 1000 habitants, même avec Mondebat, participent pour la première fois cette saison à la Nationale 3. Trop souvent, elles butent au moment de conclure les sets qu’elles ont menés de bout en bout, par manque d’expérience certainement…

Lors des deux premiers sets, les Bournosiennes ont mis en grande difficulté les visiteuses. Lors du deuxième, 4 services consécutifs  manqués ont permis à Cadalen, alors à la rue, de refaire surface et de remporter la manche in-extremis 25-23. Le ressort était cassé et le troisième fut une formalité pour les Tarnaises malgré de belles réactions des joueuses locales.

Reconnaissons qu’il est frustrant, tant pour l’équipe que pour les nombreux supporters présents, de passer à chaque fois si près du set. Oui, les Bournosiennes  ne sont pas si loin d’une équipe comme Cadalen. Damien et Philippe sauront trouver la solution pour faire basculer ces sets indécis du bon côté.

Il reste deux matches en Nationale 3 qu’il faudra jouer sans retenue: à Anglet le week-end prochain, puis la réception de l’Union pour clôturer la première saison d’une équipe de l’ESBDG au niveau national.

Avec une envie d’y revenir et de s’y maintenir, comme a su le faire le « petit » club de Cadalen

https://www.ladepeche.fr/article/2014/01/26/1803600-albi-smash-gagnant-pour-l-us-cadalen-volley-ball.html

 

Quelques news côté football, …

avec la participation de Christian, chroniqueur du jour…

Le match de la Réserve reporté suite à arrêt communal, seule la première de l’ESBDG jouait contre Baigts-Bérenx en ce dimanche, sur un terrain bien gras. Match équilibré dont le résultat final (1-1) reflète assez bien la partie. En première mi-temps, Florian montre la voie en ouvrant le score. 1-0 pour les locaux. Pas mal d’occasions ensuite pour Bournos, mais qui ne concrétise pas. Les Baigtsois (on prononce « Batchois ») égalisent, à moins qu’il ne s’agisse d’un Bérenxois…Les sorties sur blessure d’Anthony et Guillaume ont été préjudiciables pour nos Bleus. On leur souhaite à tous deux un bon rétablissement. Le score en restera à 1-1, Bournos est invaincu à domicile et reste à portée du haut de tableau, même si la Vaillante de Gelos a fait le trou.

La réception d’après-match, organisée de main de maître par nos deux JML a réconforté tout le monde quand, dehors, le mauvais temps était toujours de la partie. Prochain match à Assat.

Pourquoi prononce-t-on « Batch » pour Baigts ? Comme aurait pu nous l’expliquer Emma, le mot écrit baigbathvath signifie « vallée » en gasconMichel Grosclaude considère que Baigts correspond à vaths, dérivé de vallis (« creux, enfoncement ») ou de vallum (« palissade, retranchement »). En graphie occitane, le nom béarnais de la commune est Vaths de Bearn.

 

Football international…

Peut-être avez-vous suivi hier soir la Romontada, c’est à dire la qualification de l’AS Roma qui avait pourtant perdu 4-1 au Camp Nou ? Nous avons cette année une tendresse particulière pour cette équipe car nous connaissons un joueur français de l’AS Roma, certes pas très connu en France, et qui a la particularité d’être passé directement de la D1 de District à la Serie A italienne, sans jamais attirer l’attention des clubs français. Les plus férus d’entre vous auront reconnu Grégoire Defrel, qui a suivi depuis le début de cette saison son coach, Eusebio Di Francesco, de Sassuolo à l’AS Roma. Une bien belle histoire de foot…Il n’a pas joué hier soir, mais Grégoire a bien croisé Messi et Umtiti sur la pelouse de Barcelone…

 

Podcast : http://rmcsport.bfmtv.com/mediaplayer/video/gregoire-defrel-raconte-l-exploit-de-la-roma-1058437.html

 

Articles plus anciens :

http://www.leparisien.fr/sports/ce-francais-qui-affole-la-serie-a-defrel-28-10-2016-6260370.php

http://www.sofoot.com/gregoire-defrel-cendrillon-des-hauts-de-seine-218077.html

 

Michel

 

 

 

 

 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.