Foot D2 : 2-2 à Arudy

Après une défaite plus qu’honorable (0-2) concédée face au ténor incontesté de la poule, Nay Vath Vielha, notre équipe rendait visite à l’équipe d’Arudy qui ferme la marche de ce classement. Le match du rachat, pensait-on, un brin trop optimiste. Car tout ne s’est pas passé comme on pouvait l’imaginer…

Bournos encaissait un premier but sur un quatuor de joueurs locaux hors-jeu, ceux-ci le reconnaîtront bien honnêtement. Mais peut-être avait-on les yeux trop partisans du supporter. Mais quatre (!), quand même…(1-0)

L’ESBDG réagissait et, sur un rush de Valentin, égalisait (1-1). Peu avant la mi-temps, Pierre donnait l’avantage aux visiteurs (2-1).

La deuxième mi-temps se présentait bien pour les visiteurs qui multipliaient les occasions. Mais, c’est bien la faiblesse de notre équipe plusieurs fois soulignée, ces occasions n’étaient pas converties, trop souvent par maladresse mais aussi par manque de réussite. On s’acheminait vers une petite victoire quand, à la 89ème, Alex le gardien était bousculé dans ses 5,50m, ce qui est une zone où le gardien reste protégé, en principe. En Angleterre, c’est parfois différent. A Arudy aussi, en ce dimanche. Le ballon termine au fond suite à cette bousculade. Alex se plaint auprès de l’arbitre, il récolte un carton blanc qui vire au rouge…

On peut comprendre l’énervement des visiteurs. Séquence suivante : Flo réagit mal à une provocation du stoppeur, et reçoit un nouveau carton rouge. L’arbitre siffle la fin du match sur ce score nul (2-2) mais inflige au passage un troisième carton rouge à Antony, remplaçant…

Triste fin de match qui pourrait être très pénalisante pour Bournos qui voit fondre en moins de 5 minutes son capital points « Fair-Play « . On rappelle qu’au-delà de 20 points consommés, l’équipe sera pénalisée d’un point au classement, deux points à 25…Bref, une mauvaise affaire pour une fin de saison que l’on aurait préférée plus cool.

Il est toujours dommage qu’une partie disputée dans un bon esprit se termine ainsi. Un excès d’autorité n’est jamais une bonne chose surtout quand le match se passe plutôt bien. Mais peut-être que le grave incident survenu récemment aux Bleuets est encore dans la tête de certains arbitres. On peut les comprendre. Pour autant, il faudrait que le corps arbitral, même au niveau district, soit plus proche des joueurs. L’idéal serait que des joueurs en fin de carrière, soient incités à devenir arbitre. Peut-être en leur facilitant l’accès à l’arbitrage, un peu à la manière de ce qui vient d’être fait pour Gaël Angoula, en pro. Gaël Angoula, vous ne connaissez pas ? Ancien boxeur dans sa jeunesse, devenu joueur pro sur le tard à Bastia, Angers et Nîmes, et dont le passage vers l’arbitrage pro vient de se faire en trois ans au lieu de huit. Dans sa carrière de footballeur, c’était un défenseur rugueux au possible…Il vient d’arbitrer le Pau FC en National par deux fois, et on voit bien qu’il connaît le football et tous les vices du joueur. Mais il est aussi très respecté de par son passé de joueur et le choix de sa reconversion dans l’arbitrage

Alors on va souffler au District de football 64 de tenter la même idée, à savoir essayer de recruter pour arbitrer, d’anciens joueurs de district en fin de carrière, et leur faciliter vers 35 ans, un accès rapide dans la famille de l’arbitrage, comme la FFF a su le faire avec Gaël Angoula.

Bon, revenons à la fin de saison de l’ESBDG. Prochain match dimanche à Pardies (R). Il faudra compter avec les absences pour blessures et …suspensions (!). Un bon résultat à Pardies serait une bonne nouvelle et permettrait de tourner la page d’une triste fin de match dimanche à Arudy.

Côté Réserve, pas terrible. Une sévère défaite (5-1) ramenée de Gurmençon (Haut-Béarn). Dimanche prochain, la Réserve se rendra à Jurançon (R). Le maintien est assuré, en principe…

Jeudi 30 mai 2019, aura lieu la 8ème Ascension de Saint-Peyrus, à Doumy. C’est un rendez-vous important pour le club de l’ESBDG car fédérateur entre les licencié(e)s  du volley, du foot, de la course à pied et de la pala. Cette année, l’accent est mis pour qu’un maximum de footballeurs participent à cette fête du club : les enfants de l’Ecole de foot à la course enfants, et pour nos licenciés adultes, est mis en place un relais mixte sur le trail 10 km (5km pour une volleyeuse qui passera ensuite son dossard à un footballeur). On vous reparlera de tout çà, mais retenez dès à présent la date du jeudi 30 mai dans vos agendas pour l’Ascension de Saint-Peyrus…

La montée est rude mais la soirée est toujours sympa…

Michel

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.